AssuranceVéhicule

Vendre sa voiture : comment s’y prendre ?

main

AssuranceVéhicule

Vendre sa voiture : comment s’y prendre ?

C’est décidé, vous changez de voiture... et de contrat d’assurance auto par la même occasion. Comment mettre votre voiture en vente ? Quelles sont les démarches administratives ? Comment résilier votre contrat d’assurance ? Suivez ces 6 étapes pas à pas.

Bien sûr, le plus intéressant pour vous est de vendre sans intermédiaire, à un particulier. Mais la cession de votre véhicule n’est pas un acte banal car il met souvent en jeu une somme importante. Alors pas droit à l’erreur !

1- Fixez un prix

 Vous avez déjà certainement une idée du prix que vous voulez en tirer. Aidez-vous de la cote Argus ou de la Centrale : vous disposerez d’un bon estimatif.
Consultez aussi le prix des autres voitures en vente sur les sites d’annonces (à modèle, kilométrage, motorisation, année et équipement comparables).
Tenez bien évidemment compte de l’état de votre véhicule.

2- Passez une annonce

Affichette collée sur la vitre de la voiture à vendre (économique !) ou chez les commerçants, annonce presse dans les journaux automobiles ou dans la presse locale, sites de petites d’annonces de particuliers, sites spécialisés… Vous aurez l’embarras du choix.

3- Préparez votre voiture pour les visites

Faites un grand nettoyage, intérieur comme extérieur, passez un coup de polish et supprimez les petits défauts (remplacement d’une jante manquante, débosselage…) qui peuvent faire fuir un acheteur ou lui donner une occasion de faire baisser le prix. Une révision récente est un argument de poids pour la vente.

4- Sécurisez la transaction

Une fois le prix fixé, demandez un chèque de banque à l’acheteur et vérifiez sa validité auprès de sa banque. Plus simple, vous pouvez aussi passer par une plateforme de paiement comme Depopass qui fonctionne avec un code de paiement sécurisé.

5- Votre voiture a trouvé un nouvel acquéreur : rassemblez les documents administratifs

Etape incontournable pour vendre sa voiture en toute légalité.

  • Le certificat de cession : retirez-le gratuitement à la préfecture ou, plus simple, téléchargez-le sur le site www.service-public.fr. Vous pouvez déclarer la cession en ligne ou par courrier dans les 15 jours suivant la cession (un exemplaire pour vous, un pour l’acheteur, un pour la préfecture).
  • Le certificat de situation administrative (anciens certificats de non-gage et non opposition) : retirez-le sur place à la préfecture ou téléchargez-le en ligne sur www.service-public.fr
  •  La carte grise (ou certificat d’immatriculation) : barrez la carte, inscrivez la mention « vendu le » suivie de la date et de l’heure de la cession puis signez. Cela permet de vous dégager de toute responsabilité en cas d’infractions éventuellement commises le jour de la cession par le nouvel acquéreur.
  • Le certificat de contrôle technique de moins de 6 mois si la voiture a plus de 4 ans.

6- Demandez la suspension ou la résiliation de votre assurance auto suite à la vente de votre véhicule

Contactez votre assureur pour l’avertir de la vente. Votre assurance auto sera suspendue le lendemain de la vente à 00h00.

  • A savoir : si après avoir vendu votre véhicule, vous ne résiliez pas votre contrat d’assurance auto, la résiliation interviendra de plein droit après un délai de 6 mois à compter de la date de la vente.
  • Si vous ne rachetez pas de nouvelle voiture ou si vous profitez de l’occasion pour changer d’assurance, résiliez votre assurance auto par lettre recommandée avec accusé de réception. La résiliation sera effective 10 jours après l’envoi du courrier. Votre assureur vous remboursera la part de la cotisation que vous avez versée à l’avance. Pensez à retirer votre vignette du pare-brise.

N’oubliez pas d’indiquer dans votre courrier :

  • vos coordonnées,
  • votre numéro de contrat d’assurance,
  • la date de la vente,
  • la marque du véhicule ainsi que son numéro d’immatriculation.

Vous devez joindre à votre courrier une photocopie du formulaire cerfa n°13754*02 de déclaration de cession, dont vous devez par ailleurs conserver l’original.

  • Si vous rachetez un véhicule, vous pouvez demander à votre assureur qu’il transfère le contrat sur votre nouvelle voiture. Dans ce cas, l’assureur fera une nouvelle étude du « risque » à assurer mais peut également refuser d’assurer le nouveau véhicule s’il considère par exemple, qu’il y a une aggravation de risques (puissance du véhicule trop élevée…).

> En savoir plus sur :

A lire aussi
*