AssuranceVéhicule

Assurer ma première voiture

main

AssuranceVéhicule

Assurer ma première voiture

Vous venez de décrocher votre permis de conduire ? Bravo ! A présent, vous allez souscrire une assurance en tant que jeune conducteur. Ce qu’il faut savoir avant de souscrire...

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Vous êtes considéré comme un jeune conducteur si :

  • vous disposez de votre permis depuis moins de 3 ans,
  • ou vous n’avez jamais été assuré, même si vous avez votre permis depuis plus de 3 ans.

Comment est calculée la cotisation ?

Le montant de la cotisation (ou prime) va dépendre :

  • de l’étendue des garanties que vous allez choisir,
  • du conducteur (ancienneté du permis de conduire, âge, sinistres antérieurs si vous avez déjà conduit une autre voiture…)
  • du véhicule assuré (valeur, puissance, ancienneté…)
  • de l’usage (privé / professionnel), de la zone de circulation, etc.

Elle intègre un bonus / malus (pour vous de 0) qui permet aux conducteurs n’ayant pas eu d’accident pendant 12 mois d’obtenir une réduction de leur cotisation.

La surprime A moins d’avoir suivi la conduite accompagnée, l’assureur vous appliquera certainement une surprime pour compenser le risque supplémentaire qu’il prend en assurant un conducteur novice.

S’assurer « au tiers » ou tous risques ?

L’assurance « au tiers », comprend :

  • L’assurance responsabilité civile, obligatoire, couvre les dommages matériels et corporels que vous pourriez causer aux autres (y compris vos passagers).
  • La garantie dommages corporels au conducteur, non obligatoire, n’est pas toujours comprise dans l’assurance « au tiers », mais elle est fortement recommandée.
  • La garantie défense pénale et recours suite à accident.
  • L’assistance de base.

En fonction de l’ancienneté et de la valeur de votre véhicule, vous pouvez ensuite ajouter des garanties optionnelles complémentaires pour couvrir :

  • les dommages collision,
  • les dommages tous accidents,
  • le vol et l’incendie du véhicule,
  • les bris de glace,
  • les objets transportés, effets personnels, aménagements.
  • l’assurance protections juridique,
  • les prestations d’assistance…

L’assurance « tous risques », la plus complète, couvre tous les aléas automobiles (sauf exclusions).

Les pistes pour payer moins cher

  • Si vous faites peu de kilomètres dans l’année, souscrivez une assurance « petit rouleur » : vous aurez droit à un tarif préférentiel.
  • Si vous choisissez une voiture d’occasion de plus de 5 ans, prenez une assurance « au tiers ».
  • Optez pour une petite cylindrée car la cotisation grimpe avec la puissance du véhicule !
  • Si vous vous assurez pour conduire la voiture de vos parents, mettez-vous en conducteur secondaire sur leur contrat auto.
  • Si vous avez pratiqué la conduite accompagnée, vous avez une plus grande expérience de la conduite et bénéficiez d’avantages tarifaires (surprime divisée par deux).

Les devis varient énormément d’un assureur à l’autre, donc comparez bien les différentes offres, ça vaut le coup ! Epluchez l’étendue des garanties et les franchises. Sachez que vous disposez de 14 jours pour vous rétracter après la signature d’un contrat d’assurance auto.

 

>En savoir plus

A lire aussi
*