main

AssuranceVéhicule

Assurer ma première voiture

Fotolia_136861556_M-960x640.jpg

Vous venez de décrocher votre permis de conduire ? Bravo ! A présent, vous allez souscrire une assurance en tant que jeune conducteur. Ce qu’il faut savoir avant de souscrire...

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Vous êtes considéré comme un jeune conducteur si :

  • vous disposez de votre permis depuis moins de 3 ans,
  • ou vous n’avez jamais été assuré, même si vous avez votre permis depuis plus de 3 ans.

Comment est calculée la cotisation ?

Le montant de la cotisation (ou prime) va dépendre :

  • de l’étendue des garanties que vous allez choisir,
  • du conducteur (ancienneté du permis de conduire, âge, sinistres antérieurs si vous avez déjà conduit une autre voiture…)
  • du véhicule assuré (valeur, puissance, ancienneté…)
  • de l’usage (privé / professionnel), de la zone de circulation, etc.

Elle intègre un bonus / malus (pour vous de 0) qui permet aux conducteurs n’ayant pas eu d’accident pendant 12 mois d’obtenir une réduction de leur cotisation.

La surprime A moins d’avoir suivi la conduite accompagnée, l’assureur vous appliquera certainement une surprime pour compenser le risque supplémentaire qu’il prend en assurant un conducteur novice.

S’assurer « au tiers » ou tous risques ?

L’assurance « au tiers », comprend :

  • L’assurance responsabilité civile, obligatoire, couvre les dommages matériels et corporels que vous pourriez causer aux autres (y compris vos passagers).
  • La garantie dommages corporels au conducteur, non obligatoire, n’est pas toujours comprise dans l’assurance « au tiers », mais elle est fortement recommandée.
  • La garantie défense pénale et recours suite à accident.
  • L’assistance de base.

En fonction de l’ancienneté et de la valeur de votre véhicule, vous pouvez ensuite ajouter des garanties optionnelles complémentaires pour couvrir :

  • les dommages collision,
  • les dommages tous accidents,
  • le vol et l’incendie du véhicule,
  • les bris de glace,
  • les objets transportés, effets personnels, aménagements.
  • l’assurance protections juridique,
  • les prestations d’assistance…

L’assurance « tous risques », la plus complète, couvre tous les aléas automobiles (sauf exclusions).

Les pistes pour payer moins cher

  • Si vous faites peu de kilomètres dans l’année, souscrivez une assurance « petit rouleur » : vous aurez droit à un tarif préférentiel.
  • Si vous choisissez une voiture d’occasion de plus de 5 ans, prenez une assurance « au tiers ».
  • Optez pour une petite cylindrée car la cotisation grimpe avec la puissance du véhicule !
  • Si vous vous assurez pour conduire la voiture de vos parents, mettez-vous en conducteur secondaire sur leur contrat auto.
  • Si vous avez pratiqué la conduite accompagnée, vous avez une plus grande expérience de la conduite et bénéficiez d’avantages tarifaires (surprime divisée par deux).

Les devis varient énormément d’un assureur à l’autre, donc comparez bien les différentes offres, ça vaut le coup ! Epluchez l’étendue des garanties et les franchises. Sachez que vous disposez de 14 jours pour vous rétracter après la signature d’un contrat d’assurance auto.

 

>En savoir plus

AssuranceVéhicule

Conduire avec un camping-car, une caravane, une remorque

Fotolia_88156725_M-960x553.jpg

Cet été, vous avez opté pour le camping-car ou la caravane. Chargement, conduite, aspects réglementaires... Voici quelques règles élémentaires pour réussir vos vacances.

Même si ce n’est pas très compliqué, conduire un camping-car ou tracter une caravane ou une remorque, demande un minimum de préparation.

Le chargement

Il est important car il influe la tenue de route du véhicule ou de l’attelage.

  • Respecter la charge utile maximale préconisée par le constructeur.
  • Respectez la capacité de traction maximale de votre véhicule.
  • Contrôlez la pression sur la boule de l’attelage.
  • Pesez le véhicule chargé (bagages, provisions, passagers…).
  • Répartissez correctement les charges : ne rangez pas d’objets lourds en hauteur mais en bas, le plus proche possible de l’essieu.
  • Transportez les vélos dans la caravane ou le camping-car solidement arrimés ou installés sur un porte-vélo (avec plaque d’immatriculation supplémentaire et plaque feux).
  • Ne transportez jamais de passagers ou d’animaux dans une caravane en circulation. En camping-car, tous les passagers doivent être assis et ceinturés.

L’éclairage

Si le camping-car est déjà équipé, la caravane et la remorque doivent disposer de :
– feux de position et dispositifs réfléchissants blancs à l’avant,
– feux d’encombrement si la largeur dépasse 2,10 mètres,
– dispositifs réfléchissants orangés sur les côtés,
– deux triangles réfléchissants rouges à l’arrière,
– clignotants, si son PTAC1 est supérieur à 500 kg,
– feux Stop, si son PTAC1 est supérieur à 500 kg.

Les rétroviseurs

Un rétroviseur additionnel n’est obligatoire que si la remorque ou la largeur de la caravane dépasse celle du véhicule tracteur. Néanmoins, ils sont fortement conseillés sur les caravanes.
La conduite

Si le camping-car pèse plus de 3,5 tonnes, respectez les 110 km/h sur autoroute, 100 km/h sur voies rapides, 80 km/h sur les autres routes, 50 km/h dans les agglomérations.

Si l’ensemble véhicule + remorque ou véhicule + caravane dépasse 7 mètres, la réglementation suivante s’applique :

  • Sur les autoroutes et voies rapides à trois voies, vous ne pouvez utiliser que les deux voies de droite.
  • Hors agglomération, si vous suivez un autre ensemble voiture/caravane ou un poids lourd, garder une distance de sécurité de 50 mètres minimum.
  • Lors de dépassements ou de croisements difficiles, vous devez ralentir ou au besoin vous arrêter ou vous garer pour laisser passer les véhicules plut petits.
IMPORTANT Avant de prendre un pont ou un tunnel, ayez toujours conscience de la hauteur du véhicule.
  • Sur les routes de montagne ou à forte déclivité, en cas de croisement difficile, c’est le véhicule avec attelage qui a priorité. Entre deux attelages, c’est celui qui monte qui a la priorité par rapport à celui qui descend.

Pour connaître les règles de sécurité routière en Europe

L’assurance

Au même titre que les autres véhicules, remorques, caravanes et camping-cars doivent être assurés pour couvrir au minimum la Responsabilité Civile. Si vous partez à l’étranger, vérifiez la zone de couverture de votre assurance.

  • Caravane ou remorque

– si le PTAC1 < 500 kg : la caravane ou la remorque doivent être ajoutées sur le contrat d’assurance auto et porter la plaque du véhicule tracteur.
– si le PTAC1 est compris entre 500 et 750 kg : la caravane ou la remorque doivent être ajoutées sur le contrat d’assurance auto et avoir leur propre plaque d’immatriculation et leur propre carte grise.
– si le PTAC1 > 750 kg, la caravane ou la remorque doivent avoir leur propre assurance Responsabilité Civile et leur propre plaque d’immatriculation.

  • Le camping-car
  • En fonction de son âge et des garanties souhaitées, il existe diverses formules pour couvrir les tiers, le véhicule, ainsi que vous et vos passagers.

Si votre camping-car est flambant neuf, mieux vaut opter pour une assurance  « tous risques ». Vous pouvez y ajouter des garanties optionnelles : contenu privé (vélos, surfs…), assistance panne 0 km, etc.

1 Poids Total Autorisé en Charge

AssuranceVéhicule

Véhicule de location : quelle assurance choisir ?

Fotolia_66491451_S.jpg

Vous louez une voiture pour les vacances ? Au moment de signer le contrat, c’est l‘éternelle question : quelle assurance souscrire pour être bien couvert ? Alors, suivez ces quelques conseils pour bien vous assurer.

Accident, vol, bris de glace… Conduire une voiture de location dans des villes étrangères ou sur des routes inconnues n’est pas sans risques. Pour rouler l’esprit tranquille, mieux vaut faire le tour de ses assurances avant de partir.

L’assurance responsabilité civile

Les contrats de location des loueurs professionnels incluent l’assurance de base obligatoire : la responsabilité civile.

  • Elle couvre les dommages matériels ou corporels que vous pouvez causer à vos passagers ou à des tiers.
  • Elle ne couvre pas les dommages matériels causés au véhicule loué etles dommages corporels (et les conséquences financières) que vous pourriez subir.

Bon à savoir : Si vous sortez des frontières, vérifiez les pays exclus de la carte verte.

Les assurances complémentaires 

  • Le rachat de franchise

En cas de vol ou de dommage du véhicule, les loueurs sont assurés mais, il reste à votre charge une franchise qui peut être très élevée !
Moyennant quelques euros supplémentaires par jour, les loueurs proposent :

l’option CDW (Collision Damage Waiver), garantie responsabilité réduite en cas de collision ou dommage du véhicule, couvre le rachat partiel de franchise en cas de dommage du véhicule lié à une collision.

l’option TPC (Theft Protection Coverage) couvre le rachat partiel de franchise en cas de vol du véhicule.

En souscrivant à ces protections, vous réduirez le montant de la franchise. Vous pouvez même vous exonérer, totalement ou presque, de toute responsabilité financière en souscrivant le complément Super Cover couvrant jusqu’au rachat total de franchise en cas d’accident ou de vol du véhicule.

  • L’assurance du conducteur ou PAI (Personnal Accident Insurance) ou Super PAI propose des garanties plus ou moins étendues : dommages corporels, capital en cas de décès ou d’invalidité du conducteur et des passagers mais aussi assistance, frais médicaux d’urgence, vol des bagages…

Avant de signer, vérifiez que vous n’êtes pas assuré par ailleurs 

  • Les garanties carte bancaire haut de gamme

Rachat de franchise, assurance conducteur, assurance des bagages transportés, assistance… peuvent faire partie des garanties attachées à votre carte de paiement. Mais attention, pour qu’elles s’appliquent, vous devrez payer la location du véhicule avec votre carte !

  • Les extensions des assurances auto

Si vous êtes assurés pour votre véhicule personnel, vérifiez que vous ne bénéficiez pas d’une assurance dommages corporels du conducteur étendue à la conduite d’une voiture de location. Renseignez-vous auprès de votre assureur !

> En savoir plus: