main

AssuranceLogementLoisirs

Les objets connectés, gadget ou réelle utilité ?

Objets-connectés.jpg

Ils sont présents dans vos poches, à vos poignets et de plus en plus dans vos maisons. Sont-ils de simples gadgets ou peuvent-ils réellement améliorer votre habitat ?

Facilitez votre quotidien

Vous trouvez vos dépenses énergétiques trop importantes ? Pourtant vous pouvez y remédier d’un simple geste en gérant à distance vos radiateurs et vos lumières, depuis votre smartphone. Éteignez-les, allumez-les, programmez-les… A vous les économies !

Vous voulez réaliser votre gâteau préféré mais malheur, il vous manque des œufs pour votre préparation ? Avec les frigos connectés, vous pouvez anticiper les manques, sans même y penser. Disposant d’une caméra embarquée ils scannent tous vos produits, les répertorient et vous alertent en cas de stock faible d’un aliment. Ensuite, d’un simple geste vous pouvez effectuer une nouvelle commande via un magasin partenaire, le tout depuis l’écran tactile de votre frigo.

A vous les gâteaux au chocolat ! Alors, gadget ou utile ?

Renforcez votre sécurité

Vous vous sentez capable de gérer seul votre éclairage, chauffage et vos courses, mais qu’en est-il de votre sécurité ?

Chaque année, plus de 380.000 cambriolages sont déclarés en France, soit un toutes les 90 secondes. Armez-vous contre cela, grâce aux objets connectés !

Ding Dong* « Personne ? Ok on entre ! », tel est le mode opératoire le plus fréquent des cambrioleurs, alors quoi de mieux qu’un interphone connecté pour les-en empêcher ? Vous êtes alerté sur votre smartphone lorsqu’une personne sonne, et grâce à la caméra vous pouvez l’identifier et activer l’alarme si elle vous semble suspecte.

Pour optimiser la sécurité de votre maison, vous pouvez également combiner cela avec des ampoules connectées. Et non, elles ne servent pas uniquement à être allumées et éteintes à distance, elles permettent aussi de détecter vos habitudes de vie et simuler votre présence en cas d’absence. Vous n’êtes pas là et les ampoules détectent un mouvement ? Vous en êtes alerté immédiatement et pouvez déclencher l’alarme !

Et pour une sécurité maximale, complétez tout cela avec le boitier de serrure connecté. Vous n’aurez plus à vous demander si vous avez fermé clé ou non votre porte, elle se verrouille automatiquement. Et pour la déverrouiller, il vous suffit d’utiliser votre smartphone, et ça fonctionne même à distance.
Quelqu’un essaie d’entrer ? Vous recevez une alerte sur votre smartphone.

Alors convaincu ?

Dans la majorité des cas, l’assureur n’applique pas la franchise en cas de vol si l’habitation est protégée par une télésurveillance

Si vous êtes convaincu, votre assureur habitation le sera également.
L’installation d’une alarme connectée, que ce soit par un système de visiophone, d’ampoules, de serrure ou autre, renforce la sécurité de votre maison. Lorsque vous êtes munis de tels dispositifs, il faut en informer votre assureur.

Cette sécurité renforcée diminue le risque d’infractions et de cambriolages dans votre domicile, car vous êtes prévenus et pouvez agir rapidement, tout en dissuadant les cambrioleurs de rentrer chez vous.

Sources :
www.objetconnecte.net 
www.objetconnecte.net
www.la-croix.com

AssuranceVéhicule

Quoi de neuf dans la réglementation automobile ?

Réglementation-automobile-960x636.jpg

Vignette Crit’Air, nouvelles infractions verbalisables à distance, interdiction des vitres surteintées : 2017 commence sur les chapeaux de roues pour les automobilistes...

La mise en place de la vignette Crit’Air

Pour favoriser la circulation des véhicules les moins polluants, Paris, Grenoble, Lyon et Lille ont instauré une Zone à Circulation Restreinte (ZCR). Bordeaux et Strasbourg vont très vite suivre le mouvement. Conséquence : les véhicules circulant dans les ZCR doivent être munis d’une vignette Crit’Air.

Le saviez-vous ?

L’Euro métropole de Strasbourg, lauréate du projet « Villes respirables en 5 ans » lancé par le ministère du développement durable et de l’énergie, s’est engagée comme une vingtaine d’autres villes à mettre en place d’ici  2020 des mesures concrètes pour améliorer la qualité de l’air.

A quoi sert la vignette Crit’Air ?

Ce certificat qualité de l’air sert à identifier les véhicules en fonction de leurs émissions de polluants atmosphériques. Il existe 6 catégories de vignettes correspondant à 6 classes environnementales. Pour connaître le classement de votre véhicule, faites une simulation.

Quel est l’avantage de la vignette Crit’Air ?

Les conducteurs équipés de vignette Crit’Air peuvent, en fonction de la couleur du certificat et des règles prises par les maires :

  • bénéficier de modalités de stationnement favorables ;
  • obtenir des conditions de circulation privilégiée en cas de pic de pollution ;
  • circuler dans des zones à circulation restreinte (ZCR).

La vignette Crit’Air est-elle obligatoire ?

Oui, si vous circulez en voiture, deux-roues, véhicule utilitaire, etc., la vignette est obligatoire à Paris du lundi au vendredi entre 8 et 20 heures. Elle est également obligatoire pour circuler lors de pics de pollution persistants à Grenoble depuis le 1er novembre 2016, à Lyon et Villeurbanne depuis le 12 décembre 2016, à Lille depuis le 6 février 2017.

Comment commander la vignette Crit’Air ?

En ligne sur www.certificat-air.gouv.fr en payant 4,18 €. Elle vous sera adressée par La Poste sous une trentaine de jours.

7 nouvelles infractions verbalisables sans interception

Vous recevez une contravention sans même avoir été arrêté par les forces de l’ordre ? Rien d’anormal ! Depuis le 31 décembre 2016, pour des raisons de sécurité, 7 infractions sont verbalisables à distance :

  • le défaut du port de la ceinture de sécurité ;
  • l’usage du téléphone portable tenu en main ;
  • la circulation, l’arrêt et le stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence ;
  • le chevauchement et le franchissement des lignes continues ;
  • le non-respect des règles de dépassement ;
  • le non-respect des sas-vélos ;
  • le défaut de port du casque à deux-roues motorisé.

Comme pour les excès de vitesse, le véhicule est filmé ou photographié puis identifié grâce à la marque et au numéro de plaque d’immatriculation.

Ces 7 infractions vidéo-verbalisables s’ajoutent aux 4 infractions qui relevaient déjà du dispositif :

  • le non-respect des feux rouges, stops… ;
  • le non-respect des vitesses maximales autorisées ;
  • le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules ;
  • l’usage de voies et chaussées réservées aux bus et taxis…

Interdiction des vitres surteintées

La transparence est de rigueur ! Depuis  le 1er janvier 2017, pare-brise et vitres latérales avant du véhicule doivent avoir une transparence suffisante (de l’intérieur comme de l’extérieur) pour :

  • maintenir le contact visuel avec le conducteur ;
  • éviter de dissimuler des infractions (usage du téléphone au volant ou défaut de port de la ceinture de sécurité par exemple) ;
  • permettre aux forces de l’ordre de réagir à tout comportement dangereux d’un conducteur ou passager d’un véhicule.

Seuls, les véhicules blindés et ceux destinés au transport de personnes atteintes de maladies de la peau (sous certaines conditions) échappent à cette réglementation.

Si le pare-brise ou les vitres avant de votre voiture ne respectent pas cette obligation, il vous en coûtera 135 € et 3 points de votre permis de conduire.

Ces nouveaux dispositifs vont inciter les conducteurs à redoubler de prudence au volant ! Pensez que les « bons conducteurs » bénéficient de tarifs avantageux sur leurs cotisations d’assurance auto.